Accueilçukurçukur saison 3 episode 2 (ep 69), résumé

çukur saison 3 episode 2 (ep 69), résumé

Le deuxième épisode de la saison 3 de Çukur démarre avec une scène ou l’on voit Akin Koçovali courir de nuit dans les rues de Çukur. Il court derrière une personne et lui tire dessus. Il ne parvient pas à le rattraper. Cette personne n’est autre que Karaça Koçovali.

Karaça se réfugie chez le boulanger de Çukur. Il va la cacher et ne pas informer Akin qu’il s’agit d’elle.

Cette nuit-là, Yamaç se trouve aussi dans Çukur, sur l’un des toits.

En prison, Medet rend visite à Gumali. Il lui raconte qu’il est venu avec Sultane, rendre visite à Salih. Ce qui ne manque pas d’étonner Gumali. Ils se demandent pourquoi Sultane rendrait visite à Salih.

Medet explique à Gumali que dans Çukur, la situation est particulière… Akin est différent de ses oncles. Lorsque les habitants vont voir Akin pour régler leurs problèmes, celui-ci leur dit qu’il va régler les choses, mais il ne fait rien. C’est particulièrement le cas des vendeurs d’armes. Sans l’aide des Koçovali qui leur fournissent la marchandise, ils se retrouvent seuls. Ils tentent de se débrouiller par eux même.

Medet rapporte à Gumali que l’un des fournisseurs a dit, qu’étant donné qu’Idriss était mort il n’y aurait plus d’accord avec les Koçovali (il se serait exprimé en ces termes : après que le rustre (taureau) soit mort, il n’y a plus d’accord avec les Koçovali.) Cette phrase va mettre Gumali hors de lui. Medet va lui donner le nom de cet homme.

Dans cet épisode 2, saison 3 de çukur (69) on découvre qu’Aliço, qui est toujours vivant, il se trouve dans une maison, la maison de son père. Aliço demande à retourner dans Çukur, mais son père refuse.

pere d'Aliço

L’homme qui avait retrouvé la trace d’Aliço et qui l’avait sauvé du piège d’Ujer explique qu’après « l’événement provoqué par Aliço » l’unité de l’armée à laquelle il appartenait et que commandait son père avait été dissoute et son père allait être mis à la retraite, mais il a fini par démissionner.

Certains soldats ont suivi le père d’Aliço, ils ont été rejoints ensuite par d’autres hommes venus de Bosnie, d’Azerbaïdjan et du Caucase. Ils se sont entraînés et depuis, ils agissent dans le cadre de missions secrètes « des missions inconnues dans des lieux inconnus. »

Le but de leur dernière mission est un dénommé Abu Kaîcar. L’homme montre la photo à Aliço. La vue de cette photo fait remonter des souvenirs chez Aliço

Gumali va voir Salih et lui demande pour quelle raison Sultane lui a rendu visite !

Salih ne répond pas et lui dit que c’est une question d’ordre privé. Il met des distances avec Gumali et lui dit que désormais c’est chacun sa route. Gumali lui dit qu’il va sortir de prison et qu’il devra l’aider.

Akin et Arkoy

Akin discute avec son copain Arkoy et lui raconte qu’Yamaç s’est débarrassé d’Ujer, mais qu’il faudra un jour qu’il se débarrasse lui-même de Yamaç. Il attendra pour cela que Yamaç se soit débarrassé de Timssah, d’Azar et d’Eyfsoun.

çukur épisode 2 saison 3, Yamaç tente de tuer Eyfsoun

Eyfsoun rend visite à sa grand-mère, la mère de Baykal qui attend qu’elle prenne Çukur et qu’elle tue les Koçovali.

« Çukur a pris mon fils et mes petits fils » (les deux fils de Baykal sont morts durant la saison 1 de Çukur.)

Ayfsoun explique à sa grand-mère qu’elle doit attendre une année afin de réaliser les projets, car elle a des associés et qu’ils ont besoin de cette année pour leur business.

Sa grand-mère lui rappelle qu’elle peut utiliser sa féminité pour se débarrasser de ses associés. Ils doivent travailler pour elle et non avec elle.

Karaça montre à Damla la statuette qu’elle a pu récupérer dans l’atelier, juste avant qu’Akin ne s’en rende compte et ne la poursuive.

Akin et Azar ont rendez-vous avec des acheteurs et Akin leur promet que la livraison aura lieu dans les deux jours.

Azar prévient Akin qu’il n’a pas intérêt à avoir du retard dans la livraison. Il lui raconte que le dernier à avoir travaillé avec ces étrangers a été tué ainsi que toute sa famille pour avoir livré la drogue avec 2 jours de retard.

Yamaç se rend chez Ayfsoun dans l’intention de se débarrasser d’elle, lorsqu’il aperçoit une dame âgée. La grand-mère joue le rôle d’une pauvre vieille qui pense qu’il s’agit d’un voleur.

Lorsqu’Yamaç se retourne, elle lui plante un couteau dans le dos. Yamaç perd son arme dans la piscine. La grand-mère appelle Ayfsoun et Yamaç est obligé de s’enfuir. Ayfsoun le poursuit et tire en l’air. Yamaç va finir par s’écrouler au sol à cause de sa blessure dans le dos.

Yamaç reprend connaissance dans une chambre d’hôtel avec Ayfsoun qui recoud sa plaie et qui le soigne. Elle prend dans ses bras Yamaç et lui raconte une histoire.

Yamaç fait ensuite un rêve ou il se trouve sur une plage avec la jeune femme qu’il avait croisée à l’hôpital psychiatrique. Elle lui présente leur bébé. Yamaç reprend ensuite connaissance. Il est seul dans la chambre d’hôtel.

Ayfsoun va dire à sa grand-mère que l’homme qui les avait attaquées s’est enfui, mais la grand-mère lui dit qu’elle sait que ce n’est pas le cas et qu’elle a eu pitié de lui. Ayfsoun lui rappelle qu’elle n’a jamais tué qui que ce soit.

Azar se rend chez lui, à Adana, afin d’assister au mariage de sa sœur.

Karaça se prépare à sortir et prend son arme avec elle. Mais elle est surprise par Saadet. Elle lui explique que Damla et elle se préparent à entrer dans l’entrepôt afin de détruire les statues.

Yamaç, tourmenté par son rêve, retourne à l’hôpital psychiatrique. Il retourne dans la chambre qu’il avait occupée et y trouve les effets d’une femme. La jeune femme avec qui il avait partagé la chambre, se trouve dans l’auditorium de l’hôpital et chante en play-back.

Il lui dit qu’il l’a vue dans un rêve et qu’elle lui donnait un bébé, leur bébé. Elle s’arrête et repense au rêve qu’elle a fait elle-même ce soir-là. Yamaç lui montrait leur bébé sur une plage déserte. La jeune femme ne dit pas à Yamaç qu’elle a fait le même rêve. Elle le renvoie.

En réalité, elle connaît l’identité de Yamaç, elle lui explique qu’elle a accédé aux registres de l’hôpital. Yamaç finit par repartir.

Dans Çukur, la copine de Karaça fait diversion afin d’éloigner les gardes qui se trouvent devant la porte de l’entrepôt où sont cachées les statuettes remplies de drogue. Damla s’introduit dans l’entrepôt, mais elle trouve la pièce vide. La drogue a été déplacée.

Lorsqu’elles rentrent à la maison, elles sont attendues par Akin. En réalité Aisha, la mère de Karaça avait informé Akin qu’elle avait entendu une conversation entre Karaça et Damla. Akin a donc compris que la personne qui s’était introduite de nuit dans l’entrepôt et qu’il avait poursuivie dans les rues de Çukur était Karaça. Afin de récompenser sa mère pour les informations qu’elle lui a fournies, il va lui offrir un manteau en fourrure et un bijou.

Akin prévient Karaça qu’elle ne doit pas se frotter à lui. Il la menace. Elle ne doit pas s’occuper de ses affaires.

çukur épisode 2 saison 3 Salih trahi Gumali

En prison, un feu démarre et la fumée s’introduit dans les cellules. Les gardiens ouvrent toutes les cellules et tout le monde se dirige vers la sortie. Gumali ne sort pas et en profite pour tenter de s’enfuir, mais il est arrêté par le directeur de la prison qui avait été prévenu par Salih. Salih avait donc dénoncé au directeur les projets de son frère. Gumali est placé à l’isolement et il insulte Vartolu de tous les noms.

Azar se trouve en famille avec sa mère ses frères et ses sœurs. Il tient à sa sœur, comme si elle était sa fille, et elle s’apprête à épouser l’un de ses hommes de main.

Salih s’entretient avec le directeur de la prison. En réalité, lorsque Gumali lui avait expliqué ses projets d’évasion et lui avait demandé son aide, Salih y avait vu un moyen d’accéder à la demande de Sultane. Il avait donc passé un accord avec le directeur de la prison. Il a dénoncé Gumali et en échange, il serait transféré dans une autre prison. (Celle où se trouve l’homme qui prétend avoir tué Idriss.)

Damla et Karaça tentent de comprendre comment Akin a compris ce qu’elles prévoyaient de faire. Elles questionnent Saadet qui se défend de les avoir trahies.

Dans Çukur, l’amie de Karaça suit l’homme de main d’Akin qui va l’emmener jusqu’à l’entrepôt ou la marchandise a été déplacée.

Saadet va voir le bijou d’Aisha qui lui expliquera qu’il s’agit d’un cadeau d’Akin.

L’évasion de prison de Gumali (çukur saison 3 episode 2 -69)

Gumali, qui se trouve à l’isolement se blesse volontairement et fait semblant de s’évanouir. Il se réveille à l’infirmerie.

Dans l’infirmerie, il se retrouve seul avec le gardien. Il va lui expliquer que quelques années plus tôt, des personnes s’étaient introduites chez les Koçovali et qu’il les avait tous tués. Ensuite, il avait retrouvé leurs familles. Il avait tué leurs parents, frères, sœurs, oncles et tantes.

Il explique au gardien, qu’il va prendre sa revanche pour la mort de son père. Il parviendra à sortir de prison. Mais s’il ne parvient pas à en sortir, il ajoutera le gardien et sa famille sur sa liste !

Le gardien prend peur et va aider Gumali.

Gumali fait semblant de s’être brûlé avec du thé et est donc transporté à l’hôpital. Il menace ensuite le médecin. Il va ensuite se déguiser en médecin et parvient ainsi à sortir de l’hôpital.

Saadet va voir Akin, elle lui explique qu’elle a un problème avec Damla et Karaça et qu’il ne doit pas les laisser sortir à l’extérieur afin qu’elles ne se mêlent pas de ses affaires.

Salih va être transféré. Alors qu’il sort de prison, en passant dans les couloirs de la prison, Selim l’interpelle et lui demande : « Pourquoi ? »

Vartolu répond : « parce que c’est ce qui devait arriver, Kardeç » (frère)

Dans la maison familiale, Akin interdit à Damla de sortir, prétextant un problème de danger dans Çukur. Mais Saadet intervient pour leur rappeler qu’ils doivent se rendre à une fête ce jour-là.

Gumali se rend dans un abattoir et demande au boucher de lui fournir une corne de taureau.

Salih, redevenu Vartolu, est transféré dans l’autre prison. (La prison où se trouve l’homme qui prétend avoir tué Idriss Koçovali.)

En réalité, lorsque Medet avait informé Gumali qu’un homme avait insulté Idriss, c’était à la demande de Salih. Il avait informé Gumali afin de le pousser à s’enfuir. Salih s’était ensuite rendu chez le directeur de la prison en lui disant qu’il allait dénoncer un fuyard, mais que s’il le fait, il s’attirera les foudres de la famille Koçovali. Il doit donc être transféré dans une autre prison, celle de ARMUTLU.

Une fois arrivée à la fête, Saadet demande à Damla et Karaça de la suivre. Elle les amène sur le toit où sont réunies les jeunes femmes de Çukur qui les attendent.

Les filles se dispersent dans Çukur et surveillent l’entrepôt. Elles parviennent à y entrer en compagnie de Damla et Karaça.

À Adana, Timssah rejoint Azar à l’occasion du mariage. Azar est prévenu que le marié a disparu. Ils sont retrouvés, reliés à des explosifs. Yamaç appelle Azar et le prévient qu’il a 29 secondes pour choisir entre sa sœur et le futur mari.

Azar décide de tirer sur le futur mari, devant les yeux de sa sœur. Elle va ensuite prendre une arme qui se trouvait au sol et se tire une balle dans la poitrine.

Dans Çukur, Akin se rend sur le lieu de l’échange afin de donner aux acheteurs la marchandise.

Après le départ d’Akin et de son acolyte, ils sont poursuivis par les acheteurs qui leur montrent que les statuettes sont vides et que la drogue a été remplacée par des pierres qui servent à la couture.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Articles liés

çukur saison 3 épisode 10 ( ep 77), résumé

Au début de l’épisode 10, saison 2 de Çukur, Yamaç s’apprête à enfoncer une lame fumante dans le torse d’Azar et à mettre fin à ses jours. C’est alors qu’Yamaç tombe à terre et perd connaissance. C’est Eyfsoun, venue par derrière qui le frappe avec une barre de fer. Elle sauve ainsi Azar d’une mort certaine

Derniers Articles