Accueilçukurçukur saison 3 episode 3 (ep 70), résumé

çukur saison 3 episode 3 (ep 70), résumé

Dans l’épisode 3, saison 3 de Çukur, Yamaç poursuit son plan de vengeance contre tous ceux qui s’en sont pris aux Koçovali. Quant à Akin, il éprouve des difficultés en raison des actions de Karaça. Voici le résumé détaillé de cet épisode 3 de Çukur qui correspond à l’épisode de la série.

À la fin de l’épisode 2, saison 3 de Çukur, Akin a procédé à l’échange avec les acheteurs, mais la drogue ne se trouvait plus dans les statuettes, elle avait été remplacée par des perles qui servent normalement à la couture. Akin comprend qu’il s’agit d’un coup monté par Karaça étant donné qu’il l’avait prévenue et lui avait demandé de ne pas s’occuper de ses affaires, mais plutôt, des affaires de femmes (d’où les perles.)

Afin de s’en sortir, Akin dit à Victor (acheteur) qu’il s’agit d’un coup monté par Azar. Il explique qu’Azar a voulu prendre l’argent et se débarrasser de lui (Akin.)

Victor décide d’appeler Azar afin de vérifier les informations données par Akin, mais Azar, étant lui-même occupé par le suicide de sa sœur, ne répond pas. Akin demande 48 h afin de récupérer la drogue et l’argent. L’homme lui demande de lui apporter aussi la tête d’Azar.

Timssah, de peur qu’Yamaç ne s’en prenne à lui embauche des hommes à tour de bras pour assurer sa sécurité. Il envoie l’un des hommes lui apporter de la drogue. Yamaç qui l’observe se dissimule parmi les hommes qui assurent la sécurité de Timssah.

Akin tente d’attraper Karaça, mais devant sa grand-mère, il ne peut pas parler.

Aisha attrape sa fille et lui ordonne de laisser son frère tranquille et de ne pas se mêler de ses affaires. Elle sait qu’il travaille dans la drogue.

Au début de l’épisode 3, saison 3 de Çukur :

Akin informe son acolyte que Karaça est responsable du vol de la drogue.

Gumali est parvenu à s’enfuir de prison.

Salih a été transféré dans une autre prison pour une raison inconnue.

Yamaç n’a pas tué Azar.

Yamaç est parvenu à s’infiltrer parmi les dizaines d’hommes qui sont chargés de surveiller la maison de Timssah. Il rentre dans la chambre de Timssah et lui fait face. Il lui tire dessus et Timssah tombe au sol. Yamaç dépose un chapelet devant le corps de Timssah et quitte les lieux sans que les gardes se rendent compte de rien.

Aliço qui se trouve toujours enfermé dans la maison de son père a reçu la visite de son grand frère. Celui-ci lui avait demandé de s’enfuir par tous les moyens possibles.

Aliço attend donc que son père et ses hommes sortent pour faire du sport pour tenter de s’enfuir. Il se cache dans le coffre de l’une des voitures.

Les quelques Karakuzu qui ont survécu, avec à leur tête Remzi, vivent de petits vols. Remzi est retrouvé par Akin qui lui promet de l’argent, mais Remzi a une autre demande. Il accepte à condition de pouvoir retourner dans Çukur.

Dans la liste des cibles d’Yamaç, il ne reste qu’Ayfsoun. (Il s’est débarrassé d’Ujer, a tué Timssah et Azar a été puni par le suicide de sa sœur.)

Akin demande à son ami de le frapper, il va avoir le visage tuméfié. (Il compte se rendre à Adana, afin de voir Azar.)

Vartolu se trouve dans la nouvelle prison ou il a été transféré. L’ambiance y est différente et les règles très strictes. Les prisonniers sont maltraités par le directeur afin de les faire plier aux règles. Salih refuse d’obéir, le directeur de la prison l’enferme alors dans une chambre froide.

Dans la prison où se trouvent Selim, Gelasun et Metin, le directeur tente de faire pression sur eux afin de retrouver Gumali qui était parvenu à s’enfuir.

Gumali est à la recherche de l’homme qui a insulté Idriss Koçovali, il se rend là où il se trouve, mais se rend rapidement compte que le lieu est surveillé par la police. Gumali va réussir à s’enfuir.

Akin rentre à la maison familiale dans Çukur et fait en sorte que Karaça voit son visage tuméfié. C’est une façon pour lui de faire culpabiliser sa sœur.

Yamaç se rend sur la tombe de son père Idriss Koçovali au cimetière de Çukur et y dépose un chapelet. Il prend avec lui un peu de terre.

Aliço parvient à rentrer dans Çukur, mais il est récupéré au dernier moment par son père juste avant qu’il ne croise Yamaç.

Akin se rend chez Azar à Adana, et lui dit que Victor a pris la marchandise. Il a volé ce qui se trouvait dans l’entrepôt et a décidé de se débarrasser d’Azar.

Azar demande à Akin de retrouver son oncle, Yamaç.

Gumali apprend qu’Yildiz est partie et qu’elle s’est mariée. Ce sont des collègues à elle qui travaillent dans le cabaret qui l’en informent.

Vartolu qui se trouve enfermé dans la chambre froide de la prison, finit par y allumer un feu et nargue le directeur de la prison en l’invitant à le rejoindre.

À Adana, une voiture passe devant chez Azar et tire sur tout le monde. Azar pense directement à Victor (l’acheteur). En réalité, il s’agit d’un plan mis en place par Akin afin de faire croire à Azar que c’est Victor qui est derrière cette attaque. C’est en fait Remzi accompagné de quelques Karakuzu qui sont derrière cette attaque.

Akin fixe rendez-vous à Victor (l’acheteur), et informe Azar du lieu du rendez-vous.

Gumali retrouve l’homme qu’il a prévu de tuer (le fournisseur d’armes qui avait cessé sa collaboration avec les Koçovali et qui avait insulté la mémoire d’Idriss.) L’homme se trouve dans un hammam avec ses hommes. Gumali s’y introduit.

L’homme le supplie de ne pas le tuer. Gumali lui demande qui est derrière lui, qui lui a donné le courage de défier Gumali Koçovali. Cet homme va lui dire qu’il est protégé par un certain Murtaza.

Gumali qui avait promis qu’il n’allait pas le tuer prend néanmoins sa vengeance pour les propos qu’il a tenus sur Idriss Koçovali. (il lui enfonce la corne de taureau dans les parties)

Victor et ses hommes se rendent sur le lieu du rendez-vous. Akin est caché sur place. Azar et ses hommes tuent Victor et ses hommes.

Dans la maison familiale, alors qu’Akin se trouve dans sa chambre, une grenade non dégoupillée est lancée dans sa chambre. En la ramassant, Akin voit qu’un message y est accroché. Il s’agit d’un message de son oncle, Yamaç.

Yamaç remercie Akin pour les informations qu’il lui a transmises et qui se sont avérées exactes. Mais Akin lui dit qu’Ujer ainsi qu’Azar sont toujours vivants ! Il n’y a que Timssah qui est mort. (Akin aurait voulu qu’il les tue.)

Yamaç lui explique que Timssah ne tenait qu’à lui-même, c’est pourquoi il l’a tué, alors qu’Ujer et Azar ont une famille à laquelle ils tiennent. Ils doivent donc ressentir la douleur qu’il ressent lui-même.

La dernière cible d’Yamaç est Eyfsoun.

Eyfsoun rend visite à Ujer, qui se trouve dans un hôpital psychiatrique. Elle était très proche d’Ujer, car il était le bras droit de son père Baykal Bey depuis 15 années. Ayfsoun en ressort plus décidée que jamais à posséder Çukur.

Medet va voir Saadet et l’informe que Salih est redevenu Saad eddine, et qu’il a été transféré dans une autre prison. Il l’informe aussi du fait que Sultane a rendu visite à Salih.

Saadet tente de se renseigner auprès de Sultane au sujet de cette visite. Elle lui demande pourquoi elle a rendu visite à son mari. Mais celle-ci ne lui répond pas.

Yamaç s’introduit chez Ayfsoun et la vise avec son arme, mais celle-ci sort son arme à son tour et le vise aussi. Ils sont face à face et Yamaç lui demande ce qu’elle lui a fait la nuit ou il a été blessé !

Çukur, épisode 3, saison 3, la mort d’Yamaç ?

En sortant de chez Ayfsoun, Yamaç est suivi par des hommes qui lui tirent dessus. Akin assiste la scène.

Le véhicule d’Yamaç fait une sortie de route et frappe contre un arbre. Ses poursuivants sortent de leurs voitures. Il s’agit en réalité de Timssah et de ses hommes. Timssah n’est pas mort.

En réalité, Akin avait prévenu Timssah qu’Yamaç était de retour et qu’il prévoyait de le tuer. Akin avait proposé à Timssah de le protéger s’il se tenait à ses côtés. Timssah avait d’abord refusé. Mais lorsqu’il a vu ce qui s’est produit à Adana avec la sœur d’Azar, il a fini par rejoindre Akin. Le jour où Yamaç s’était introduit chez Timssah et lui avait tiré dessus, Timssah portait un gilet par balles et avait fait semblant d’être mort lorsqu’Yamaç lui avait tiré dessus.

Akin savait que son oncle allait se rendre chez Eyfsoun. Il avait donc prévenu Timssah

Sur le lieu de l’accident, Timssah et Akin contactent Azar en lui passant un appel vidéo. Ils lui filment la scène alors qu’ils tirent sur le véhicule d’Yamaç.

Akin demande aux hommes de recouper le corps d’Yamaç, afin d’être sûr qu’il est bel et bien mort.

Mais alors qu’ils s’approchent du véhicule, celui-ci prend feu et explose.

Azar demande à voir le corps malgré tout, mais Akin lui explique qu’il n’y a plus de corps vu que tout a explosé.

Akin repart triomphant, il est satisfait d’avoir tué son oncle.

En prison, Vartolu est placé à l’isolement, après avoir été tabassé par les gardiens de la prison (il avait nargué le directeur.) L’épisode 3, saison 3 de Çukur, se termine par Salih qui se remémore une histoire que son père Idriss Koçovali lui avait conté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Articles liés

çukur saison 3 épisode 10 ( ep 77), résumé

Au début de l’épisode 10, saison 2 de Çukur, Yamaç s’apprête à enfoncer une lame fumante dans le torse d’Azar et à mettre fin à ses jours. C’est alors qu’Yamaç tombe à terre et perd connaissance. C’est Eyfsoun, venue par derrière qui le frappe avec une barre de fer. Elle sauve ainsi Azar d’une mort certaine

Derniers Articles